SASU

Pourquoi choisir une SASU, société par actions simplifiée unipersonnelle?

Lors d’une création d’entreprise, il est important de se demander quel statut juridique est le mieux adapté à son activité. Si vous optez pour une création d’entreprise seul, vous avez le choix entre plusieurs statuts d’entreprise unipersonnelle. La SASU est semblable à la SAS mais en ayant un seul représentant, un associé unique.

Qu’est-ce qu’une SASU?

La SASU est une société par actions simplifiée unipersonnelle c’est-à-dire qu’elle est alimentée financièrement par des actions. À préciser, la SASU ne peut faire l’objet d’offre public de titres financiers.

L’associé unique peut fixer librement le montant de son capital social. Ses apports peuvent être en numéraire ou  en nature et la moitié du montant des apports en numéraire doit être destitiné à la création de la SASU et le reste doit servir au cours des 5 années qui suivent. Cependant, le capital de la SASU peut être variable.

Comment fonctionne une SASU?

Au même titre qu’une SAS, l’associé unique de la SASU doit rédiger de manière rigoureuse ses fonctions en tant que gérant/ président de la société. Toutefois, l’associé unique à la présidence bénéficie d’un fonctionnement moins lourd que dans une SAS.

Les avantages d’une SASU

  • Simplicité et facilité quand à la détermination des règles de fonctionnement et de transmissions des actions.
  • Le dirigeant est considéré comme salarié et béneficie donc des cotisations sociales.
  • Démarches plus faciles que pour une SAS
  • Possibilité de devenir une SAS facilement
  • Plus de crédibilité en vers les partenaires ( banquiersm clients, fournisseurs et autre )

Les inconvénients d’une SASU

 

La selection du statut juridique de votre entreprise doit correspondre au mieux à votre choix d’activité. Vous devez aussi prendre en compte les coûts liés aux démarches administratives et également tenir compte du régime fiscal de la SASU.

Revenir sur les autres étapes de création d’entreprise:

1. Mon activité

2. Mon étude de marché

3. Ma gestion financière

4. Mon statut juridique

5. Mes démarches administratives