Micro-entreprise

Quelle est la différence entre la micro-entreprise et le régime d’auto-entrepreneur?

 

En créant une entreprise individuelle, vous pouvez vous poser la question du régime le plus adapté à votre activité. Pour cela, nous mettons en lumière les différences entre le régime de micro-entreprise et celui d’auto-entrepreneur pour ne plus vous laisser place aux doutes.

 

[two]Micro-entreprise [/two][two_last]Auto-entrepreneur[/two_last]

 

                                                      Qui sont les bénéficiaires?

[two]Les entreprises avec un CA de moins de 81 500 euros HT pour les activités de négoce,  hébergement et restauration ou de 32 600 euros HT pour les prestations de services [/two] [two_last]Les entreprises avec un CA de moins de 81 500 euros HT pour les activités de négoce, hébergement et restauration ou de 32 600 euros HT pour les prestations de services[/two_last]

 

                                                   Qui sont les non-bénéficiaires?

[two]Les activités de location de matériel et d’immeubles non meublés + les marchands de biens + les lotisseurs + les agents immobiliers[/two] [two_last]Les activités exclues au régime de micro-entreprise + activité relevant de la Mutualité sociale agricole + professions libérales ne relevant pas de la Cipav ou du RSI (Régime des salariés indépendants)[/two_last]

 

                                          Quelle est la responsabilité du dirigeant?

[two]Responsabilité sur le patrimoine personnel de l’entrepreneur sauf dans le cas d’ une EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée).[/two] [two_last]Responsabilité sur le patrimoine personnel de l’entrepreneur sauf dans le cas d’ une EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée)[/two_last]

 

                                         Quelles sont les démarches de déclarations?

[two]Déclaration auprès du registre du commerce et des sociétés pour les activités industrielles et commerciales, au répertoire des métiers pour les activités artisanales et à l’URSSAF pour les activités libérales[/two] [two_last] La déclaration se fait en ligne sur www.lautoentrepreneur.fr . Les artisans doivent prouver de leurs compétences dans leur domaine si l’activité le nécessite. Les commerçants doivent constituer un dossier auprès du CFE (Centre de formalités des entreprises).[/two_last]

 

                                               Quel est le revenu fiscal et social?

[two]Impôt et charges sociales: 29% du CA pour les activités de négoce, hébergement, restauration; 50% du CA pour les activités de prestations services relevant de l’artisanat; 66% du CA pour les professions libérales[/two] [two_last]Cotisations sociales calculées sur le CA: 14% pour les activités de négoce, hébergement et restauration ; 24,6% pour les activités de prestations de services relevant du  RSI; 21,3% pour les activités libérales: Le régime fiscal est le même que pour le régime de micro-entreprise. [/two_last]

 

                                             Quelle est la tenue de la comptabilité?

[two]Obligation de tenir un regsitre des achats et d’un registre de ventes sauf pour le statut de l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), une comptabilité autonome est obligatoire implquant l’ouverture d’un compte bancaire pour l’entreprise[/two] [two_last]Obligation de tenir un registre des achats et d’un registre de ventes sauf pour le statut de l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), une comptabilité autonome est obligatoire implquant l’ouverture d’un compte bancaire pour l’entreprise[/two_last]

 

                                                  Quelles sont les avantages?

[two]Possibilité de mutation au régime de l’auto-entrepreneur. Ce changement est automatique dès lors que le CA exède 89 000 euros ou 34 600 euros + Moins d’obligations administratives + Possibilités de limiter la responsabilité du dirigeant.[/two] [two_last]Retrouvez tous les avantages du régime d’auto-entrepreneur en détails..[/two_last]

 

                                               Quelles sont les inconvénients?

[two] Pas de prise en comptes des charges réelles de l’activité + pas de TVA récupérable + cotisations sociales minimalñes si faibles revenus[/two] [two_last]Retrouvez tous les inconvénients du régime de l’auto-entrepreneur en détails.[/two_last]

 

Une fois que vous avez fait votre choix, il ne vous reste plus que de suivre les étapes de création d’une micro-entreprise ou les étapes de création d’une auto-entreprise.